3 recrutements décalés à connaître

À neojobs, qui dit nouvelle veille, dit nouveau billet sur les recrutements décalés et innovants trouvés. Cette fois-ci, nous avons fouillé dans tous les coins du net pour vous trouver des campagnes de recrutement qui ne datent pas d’hier. Bien qu’anciennes, elles seraient toujours à la page si elles étaient réalisées cette année.

À l’instar de nos anciens articles à ce sujet, sans plus attendre, nous vous présentons nos dernières trouvailles « dépoussiérées ».

 

Pizza Hut et son entretien en 140 secondes

En 2013, à l’occasion d’un festival culturel et américain qui se nomme « South by Southwest » Pizza Hut a souhaité recruter son « Social Media Manager ». Un poste clé pour l’enseigne, puisque cette personne doit réussir à vendre l’enseigne rapidement sur la toile. Elle doit aussi être réactive et avoir une bonne répartie auprès de la communauté d’internautes.

C’est donc en partant d’une hypothèse simple : un.e candidat.e qui sait rapidement se vendre auprès des recruteurs saura en faire de même pour l’enseigne une fois en poste.

Ainsi, tout est parti d’un chiffre, 140.  Pour être plus exacte, 140 secondes. C’est le temps qui a été estimé par la société comme étant représentatif de ce temps de réaction. C’est aussi l’équivalent du nombre de caractères autorisés sur Twitter. Pour faire un clin d’oeil, toujours aux médias sociaux. Les candidats ont donc eu 140 secondes pour se vendre lors d’un jobdating. Pas de CV, pas de codes vestimentaires, juste leur compte linkedIn en soutien.

Le diagnostic :

Dans un quotidien où tout va plus vite, cette méthode de recrutement est à l’image du monde moderne. La clé pour vendre : être réactif et savoir raconter une histoire impactante très rapidement. Cet entretien est un bon coup de publicité pour l’enseigne, qui peut se défendre de sortir du CV classique et laisser sa chance à tous. En revanche, ne faisant pas le lien avec des valeurs de l’enseigne ou s’inscrivant dans une histoire, cette action est sujette à diverses interprétations. Nous pouvons par exemple supposer que leur culture d’entreprise est centrée sur le savoir-faire et savoir-être avant même l’expérience. Nous pouvons aussi l’interpréter de façon plus péjorative, par exemple que l’enseigne se base que sur des critères superficiels pour recruter. Or, ce n’est en effet pas le nombre de followers sur LinkedIn qui fait la bête, et encore moins la première image qu’un.e candidat.e peut dégager en seulement 140 secondes.

 

 

Le challenge « Wizbii cube »

En 2011, le réseau social étudiant, Wizbii, a souhaité lancer un défi à 6 de ses candidats : refondre le blog en une seule nuit !

Enfin une nuit, plutôt 4 heures. C’est au cours de cette soirée mouvementée, alimentée en pizzas et en bienveillance, que l’équipe a pu brainstormer, designer, et s’enthousiasmer à réaliser un blog adapté à une cible jeune diplômée. Une candidate a même participer à distance, via skype.

Source : laruche.wizbii.com/

 

Le diagnostic :

Un événement qui est à l’image de Wizbii : dynamique et décontracté. Ce recrutement aura impliqué leurs futurs collaborateurs avant même leur arrivée.  Ils auront en effet déjà mis un pied, voire deux, dans les projets de l’entreprise. Une expérience forte et mémorable qui aura abouti au blog connu de l’entreprise : La Ruche. Aujourd’hui très visité par les jeunes diplômés, on y trouve des articles sur les études universitaires, la recherche d’emploi ou encore l’entrepreneuriat.

 

 

Voyage Privée joue avec les références

L’agence de voyages en ligne Voyage Privé a sorti en 2015 une campagne de recrutement visant à promouvoir un job dating. La communication faite autour de ça a présenté ces rencontres professionnelles comme de véritables « dates ».

C’est en jouant sur l’humour et l’image du site de rencontre Adopte un mec, que la société a créé une plateforme sur laquelle les candidats pouvaient postuler. Après une première sélection, une invitation leur était envoyée pour participer à ce fameux jobdating.

Dans cette campagne la référence au site de rencontre est claire. Nous y trouvons le logo détourné, les hashtags, les poses atypiques, les photos en noir et blanc. C’est sur ton décalé que l’enseigne a souhaité ne pas se prendre au sérieux. D’ailleurs, le patron est présenté comme un vieux chef indien qui développe sa tribu !

 

Le diagnostic : 

L’utilisation de références extérieures peut être une approche délicate dans une utilisation sur le long terme. C’est le cas par exemple pour une campagne de communication RH ou un site carrière. En effet, les demandeurs d’emploi sont en demande de connaître des marques employeurs uniques et propres aux entreprises.

La référence à ce site de rencontres marche dans ce cas de figure, puisqu’elle est déployée dans le cadre d’une campagne de recrutement éphémère. En termes de visibilité, cette campagne est très clairement impactante. De plus, le fait d’utiliser une référence connue de tous leur permet aisément de jouer sur un degré d’ironie sans se tromper.

 

 

Le recrutement décalé est une forme d’art, à réaliser avec acuité. L’originalité de la démarche ne suffit pas, elle doit en effet être cohérente avec la marque employeur de l’entreprise, son secteur d’activité et ses besoins en recrutement.

 

Sources :

https://laruche.wizbii.com/modes-de-recrutement-originaux-entreprises/

https://laruche.wizbii.com/wizbiicube-les-candidats-passent-a-laction/

Laisser un commentaire