Des annonces décalées pour dénicher ses talents

Toujours à l’affût de l’original, du bizarre, de l’intrigant, nous sillonnons internet pour vous dénicher les perles de sourcing décalées. Autant vous dire que l’esprit n’est pas en reste lorsqu’il s’agit d’imaginer de nouvelles façons pour attirer les candidats. Lors du dernier article, nous nous étions penchés sur le détournement de sites et applications pour diffuser une offre de poste. Cette fois-ci, nous avons jeté notre dévolu sur des initiatives humoristiques ou utilisant les dernières tendances.

Les caractéristiques des annonces décalées

 

Annonce postée sur Facebook le 16/08/2016

Annonce postée sur Facebook le 16/08/2016

L’humour pour capter l’attention

On le sait, l’humour a de nombreux effets positifs et notamment il stimule la mémoire. En d’autres termes, vous retiendrez plus facilement des informations si une pointe humoristique y est ajoutée. Conscient (ou non) de cette mémorabilité, le site internet Monsieur TShirt a opté pour l’autodérision. Et quel choix judicieux ! Grâce à cette annonce, il partage leur ambiance de travail et lance un « appel de détresse » aux graphistes, donnant envie d’en savoir plus sur les tenants et aboutissants du poste proposé.

 

 

 

Une charade pour être recruté(e)

Pour capter l’attention de sa cible, il est important d’utiliser son langage et de surfer sur les dernières tendances. Vous devez surement penser que les émojis ne sont plus d’actualités. Il est vrai que ces petits pictogrammes originaires du Japon et créés entre 1998 et 1999 « datent » un peu. Pourtant, intégrés dans nos smartphones en 2011, ils agrémentent depuis près de 4,6% de nos messages virtuels. Quelques entreprises ont eu l’idée de se servir des emojis pour élaborer des charades, notamment L’Oréal qui invitait, en 2015, ses collaborateurs à présenter son travail grâce à ces caractères.

loreal recruiter and candidate selfie

Un autre exemple d’utilisation des emojis est les 5 devinettes de l’agence Lost Boys donnant chacune une adresse email pour envoyer sa candidature.

Recrutement digital : trouve la pub pour postuler

 

Quand Pokemon Go insipire les recruteurs

pokemon-go-recrute

Pokemon Go, cette application qui a connu un succès phénoménal dès sa sortie, s’invite dans le monde professionnel et particulièrement dans la communication. À savoir qu’au Japon, McDonald’s s’est offert des « arènes » et « pokéstop » (lieux de rassemblement pour les joueurs), retardant ainsi la sortie du jeu. Afin de profiter de l’impact de l’application, deux entreprises françaises s’en sont inspirées pour dénicher leurs futurs talents.

  1. L’agence de communication et marketing The Links a utilisé Pokemon Go pour capter les talents en attirant les pokémons, vous suivez ? Le principe est simple : l’agence dépose un leurre pokémon, qui finalement devient un leurre pour les joueurs. Ainsi, The Links informe les joueurs qu’il recrute et ces derniers peuvent ainsi postuler ou non. Grâce à cette approche, l’agence reçoit des candidatures de profil « geek » qu’elle recherche.
  2. Le cabinet de recrutement Persuaders RH a voulu surfer sur la vague de Pokémon Go en rédigeant une offre de poste usant les codes de l’univers Pokémon et réalisant ainsi une analogie entre un(e) chargé(e) de recrutement et un dresseur pokémon.

Que pensez-vous de ces annonces décalées ? Avez-vous d’autres sourcing originaux ?

Partagez-le nous en commentaire de l’article !

 

Laisser un commentaire