Imaginer, construire et réaliser son CV vidéo, Isis nous raconte son expérience !

Il y a quelques semaines, j’avais eu l’occasion d’échanger avec Myriam sur son recrutement via Twitter. Une autre manière de se faire repérer sur les réseaux sociaux est le CV vidéo. En cherchant un peu, je suis tombée sur le CV vidéo bien construit d’Isis Latorre, une jeune diplômée d’école de commerce. Donc sans plus attendre, passons à « l’interrogatoire ».

isis-neojobsBonjour Isis, avant toute chose, peux-tu expliquer à nos lecteurs, qui tu es, ce que tu as fait, en gros nous parler de toi ?

Isis : Alors comme tu le sais, je m’appelle Isis Latorre, j’ai 23 ans et serai diplômée en décembre 2015 car je termine le Mastère Spécialisé Entrepreneur (MSE) de Grenoble Ecole de Management. Pour le valider, je rédige une thèse professionnelle en parallèle de mon stage de fin d’études, que je fais dans une start-up, GoCréditPro. Au cours de ma césure en 2014, je me suis découvert une véritable passion pour l’entrepreneuriat suite à la lecture de nombreux articles sur le sujet et à des rencontres avec des entrepreneurs.

D’ailleurs, mon rapport de stage s’est focalisé sur l’intrapreneuriat. Plus je me renseignais sur le sujet, plus je réalisais que l’entrepreneuriat offrait une grande transversalité et une perpétuelle nouveauté. Ces deux éléments sont très ancrés dans ma personnalité, c’est pourquoi j’ai décidé d’orienter mes choix professionnels dans ce sens-là. À la fin de ma césure, je suis retournée à l’école pour suivre le MSE. Les échanges avec des entrepreneurs, les missions de conseil auprès d’entreprises et le « start-up week-end de Grenoble » auquel j’ai participé ont confirmé mon envie de travailler dans le milieu de l’entrepreneuriat, et plus particulièrement des startups du fait de leur polyvalence et leur proactivité.

Si on laisse de côté un petit instant le côté professionnel, je me consacre à la musique. J’ai appris la guitare et plus récemment le piano. [ndlr : Isis a une chaine sur youtube, allez y jeter un coup d’oeil, cela vaut le détour !]

Donc, tu finis ton Master et tu te lances dans la recherche d’un stage. L’idée de faire un CV vidéo t’es venue comme ça ?

Isis : Pas du tout ! En fait, lorsque j’ai commencé à chercher mon stage de fin d’études, Adecco lançait son concours 1job2boss avec à la clé un stage en tant que bras droit de Alain Dehaze, Président du Groupe Adecco France, pendant 1 mois ! Je me disais que cela pouvait être une belle opportunité de voir comment cela se passe lorsqu’on est le numéro 2 d’un grand groupe. La sélection se déroulait en 5 étapes et la première concernait le CV. Les participants avaient la possibilité d’y ajouter un CV vidéo. J’ai échangé avec la gagnante de 2014, Chanèze Aoura, pour avoir des trucs et astuces et elle m’a fortement recommandé de faire un CV vidéo pour montrer ma personnalité au jury. Pour ceux qui nous lisent, je vous déconseille d’en faire un si vous n’êtes pas à l’aise à l’oral car cela pourrait vous desservir !

Comment t’y es-tu prise pour réaliser ton CV vidéo ?

Isis : Je m’y suis prise comme si je montais ma boîte, c’est-à-dire analyse du marché, phase test et envoi du produit, pour caricaturer. Tout d’abord, j’ai passé beaucoup de temps à rechercher des informations sur les conseils pour faire un CV vidéo, j’en ai visionné un paquet et j’ai contacté les réalisateurs des CV vidéos m’ayant le plus plu. Par la suite, avec toutes ces données en tête, j’ai commencé à réfléchir sur le message à faire passer pour réussir à me vendre. Je pense que ce CV vidéo est pertinent uniquement pour Adecco car j’ai vraiment mis les éléments les plus intéressants pour elle. Je ne me suis pas attardée sur mes expériences car ce que je voulais, c’était montrer ma personnalité en 2m30s tout en évitant d’être ennuyeuse.

Découvrez le CV vidéo d’Isis

Combien de temps as-tu mis pour la faire ?

Isis : Rien que pour le fond, j’y ai passé 2-3 jours parce que je voulais avoir un fil conducteur logique, montrer que ma personnalité était en corrélation avec la recherche de transversalité dans mon futur emploi. J’ai par la suite effectué plusieurs prises avec les contraintes logistiques et techniques que j’avais. A chaque nouvelle idée que j’énonce, je le souligne par un mouvement. J’ai essayé de placer des messages subliminaux avec le backpack pour montrer que j’aimais voyager, la guitare qui se reflète dans le miroir, etc. Enfin, comme l’idée directrice était de montrer qui j’étais, j’ai terminé sur un morceau joué au piano.

Finalement, jusqu’où es-tu allée dans le concours ?

Isis : J’ai passé les trois premières étapes, mais c’est moi qui ai décidé de ne pas poursuivre la sélection. À ce moment-là, je venais d’obtenir une offre de stage de 6 mois dans une start-up. C’était pour moi une belle opportunité et je ne pouvais pas la laisser passer. D’ailleurs, aujourd’hui, je n’ai aucun regret car j’ai trouvé un stage transversal qui me plait.

Qu’as-tu fait pour te faire remarquer par la start-up ?

Isis : Pour mon stage actuel, j’ai envoyé mon CV, une lettre de motivation et un document supplémentaire qui reprenait le design de leur site et, au niveau du contenu, un texte démontrant ma motivation et présentant mes compétences. J’ai transmis le tout le matin et dans le courant de l’après-midi, le fondateur de la start-up a fortement apprécié ma démarche qu’il qualifiait d’original et m’a contacté pour fixer un entretien.

Si tu avais un ou plusieurs conseils à donner à des étudiants et jeunes diplômés en recherche d’emploi, lesquels seraient-ce ?

Isis : J‘ai 3 conseils à leur donner :

  1. Apprenez à bien vous connaître car cela permet de savoir quel type d’emploi on recherche, de cibler les bonnes entreprises qui correspondent à vos critères et surtout cela permet d’être percutant !
  2. Personnalisez vos candidatures car vous aurez plus de chances d’être recontactés derrière.
  3. Si vous postulez à plusieurs postes, n’hésitez pas créer un tableau de suivi. Cela pourra se révéler pratique si une entreprise vous rappelle un mois après.

Merci Isis pour ton témoignage, et on espère que les étudiants et les jeunes diplômés suivront tes conseils !

Laisser un commentaire