Expérience candidat à ne pas négliger

La semaine passée, nous vous faisions un point sur l’expérience collaborateur. Ce concept, emprunté au marketing et décliné pour les collaborateurs, doit être soigné et entretenu pour permettre à vos employés de s’épanouir dans leur travail et votre entreprise. Il a une influence conséquente sur votre marque employeur puisqu’il véhiculera l’état d’esprit de votre société ainsi que votre culture. Pour rappel, votre expérience collaborateur débute dès qu’une réponse positive suite au processus de recrutement a été envoyée et prendra fin lors du départ du collaborateur. L’expérience candidat est, elle aussi, un sujet méritant toute votre attention.

 

L’origine de l’expérience candidat

 

Avant cette fameuse réponse positive, qui ouvrira au candidat accepté les portes de votre entreprise, que se passe-t-il ?

Une fois encore, le concept d’expérience client s’est adapté à la cible, en d’autres termes les candidats, pour lutter contre la fameuse guerre des talents qui sévit depuis 1997 (notion introduite par le cabinet de conseil McKinsey). Désormais, les entreprises doivent « se battre » pour attirer et recruter les talents.

Bien que cette fameuse bataille pour conquérir le coeur des talents datent d’une vingtaine d’année, elle fait toujours rage aujourd’hui. Les sociétés sortent l’artillerie lourde pour séduire : leur marque employeur, et plus particulièrement l’expérience candidat.

 

Expérience candidat : quoi ? Comment ? Pourquoi ?

 

L’expérience candidat se définit comme étant le parcours suivi par vos postulants suite à la découverte de votre annonce jusqu’au fameux OUI post-entretien d’embauche. Concrètement, elle comprend :

  • La communication sur votre société et vos offres
  • Leur visite sur votre site
  • Les fiches de poste
  • Les étapes pour transmettre leur candidature
  • La première prise de contact
  • Les entretiens
  • La durée entre chaque étape
  • L’annonce de la réponse

 

Ce parcours est crucial pour les séduire et surtout les convaincre de rejoindre votre aventure. Chaque étape doit leur permettre d’expérimenter et de comprendre votre culture, votre fonctionnement ainsi que votre état d’esprit et de déterminer si cela peut correspondre à leurs envies professionnelles et leur personnalité.

 

D’autre part, prenez le temps d’adapter l’expérience candidat à chacun de vos candidats cibles, puisque qu’ils ne chercheront pas la même chose dans votre entreprise. Par exemple, un(e) commercial(e), type chasseur, va être intéressé(e) par la compétition et le dépassement de soi alors qu’un(e) ingénieur(e) s’attardera plus sur les types de mission qui lui sont proposés.

 

Et vous, qu’y gagnez-vous ?

 

Premièrement, vous y gagnez un candidat heureux. L’intérêt ? me demanderiez-vous. Un candidat heureux diffusera largement auprès de ses proches ce qui s’est passé lors de son recrutement et donc favorisera un impact positif sur votre marque employeur. À noter que 96,9% des candidats ayant vécu une expérience positive en réfère à quelqu’un.

Deuxièmement, une expérience candidat réussie vous permettra de :

  • Améliorer votre visibilité auprès des candidats recherchés
  • Améliorer votre lisibilité
  • Valoriser votre marque employeur
  • Avoir des candidats plus en adéquation avec vos attentes et plus pertinents
  • Gagner du temps
  • Impliquer vos collaborateurs

 

Mesurez vos actions

 

Une fois vos expériences candidat définies, prenez le temps d’y ajouter des indicateurs vous permettant de suivre leurs bénéfices. En effet, une expérience candidat monitorée permet de souligner les impacts positifs ou négatifs sur votre marque employeur et ajuster en conséquence.

Monitorer la maque employeur vous intéresse ?

Contactez-nous et échangeons ensemble pour mettre en place les indicateurs adaptés à vos actions.

 

Laisser un commentaire