Marque Employeur Exemple : Bates Motel

bates-motel affiche

Depuis près de 5 mois (déjà), nous avons lancé un nouveau style d’article : Marque Employeur en Série. Le principe est simple : vous nous proposez des séries, nous les observons avec notre microscope et faisons ressortir la marque employeur que nous en percevons. Enfin, vous pourrez découvrir avec plaisir un exemple marque employeur d’un personnage de série en particulier.

Vous pouvez d’ores et déjà retrouver nos articles sur Daenerys Targaryen, des Lannister, Walter White (de Breaking Bad), El Professor (de Casa de Papel) et Grey’s Anatomy. Notre credo à neojobs est d’impliquer et de co-construire, que ce soit avec nos clients, leurs collaborateurs, notre équipe ou encore vous cher.e.s lecteur.rice.s. C’est pourquoi, si vous souhaitez que nous analysons une série spécifiquement ou tout simplement donnez votre avis, le champ de commentaire est là pour ça !

Un exemple de marque employeur qui donne des frissons

 

Ô vous chères lectrices qui avez proposées cette série, merci pour ce beau défi

Je me suis attelée au visionnage de cette série télé

Et je dois vous l’avouer, cela n’a pas été aisé !

Alors voici sans plus attendre, mon analyse et ses méandres 😉

 

Bates Motel, une marque employeur frissonnante

Pour ce nouvel opus de la Marque Employeur en Série, nous avons demandé à nos lecteurs de nous proposer des séries à analyser. A l’unaminité, la série Bates Motel a été sélectionnée ! Au début, bien que ne connaissant pas la série, je me suis dit : « Challenge accepted! »

Peut-être n’aurais-je pas dû accepter aussi vite…

En effet, je dois être honnête avec vous, au fur et à mesure du visionnage de ces 5 saisons, une question me narguait de plus en plus : « Dans quel guêpier t’es-tu mise ? Comment vas-tu analyser la marque employeur de ce motel managé par une équipe aux comportements des plus douteux ? »

Afin que vous compreniez l’ampleur du défi, je vous propose ce rapide résumé.

Bates Motel est une série américaine inspirée du film Psycho d’Alfred Hitchcock et du roman de Robert Bloch. Elle raconte la vie de Norman Bates, jeune lycéen venant tout juste de s’installer à White Pine Bay avec sa mère, Norma Bates, après le décès de son père. Pour démarrer une nouvelle vie, Norma Bates est devenue l’heureuse acquéreur d’un motel. Seulement, la ville ne va pas l’accueillir dans les meilleures conditions.

Jusque là, rien de très palpitant ou de particulier, me direz-vous. Certes. Certes. Mais patience, la difficulté va rapidement pointer le bout de son nez.

Plus les épisodes passent, plus Norman développe un comportement étrange. C’est donc sur un fond de trouble de personnalités et de relation proche de l’inceste que cet article a été écrit.

Je vous souhaite donc une bonne lecture névrosée !

/!\ ATTENTION : Le reste de l’article contient des spoilers /!\ 

 

Des valeurs fortes et vécues pleinement constituent leur marque employeur

Avec l’acquisition de son motel dans une ville perdue, Norma Bates devient une véritable entrepreneure. Elle met alors en place les fondements de son entreprise familiale, ce qui est nornal. Nonobstant, ce qui l’est moins est que ces derniers tournent autour de son fils.

  1. Protéger : Norma est une maman poule. Très très proche de son fils, elle met tout en oeuvre pour le protéger. Norman a assassiné son père ? Qu’à cela ne tienne ! Le meurtre est déguisé en accident. Il a tué la mère de sa meilleure amie ? Aucun problème, les pièces à conviction sont dissimulées.
  2. Dissimuler : Vous l’aurez compris des choses pas très nettes ont lieu au Bates Motel. Le secret est donc de mise. Les seuls à détenir la vérité sont Norma et Norman. Dylan, le fils ainé, découvre par bride les tenants et aboutissants, parfois en tapant du poing sur la table. Quant à l’unique employée de l’hôtel, Emma Decody, pourtant proche de la famille, elle est gardée dans l’ignorance.
  3. Être autodidacte : Du jour au lendemain, Norma Bates devient gérante d’une entreprise. Elle apprend donc sur le tas sa nouvelle fonction. Il en va de même pour Norman et Emma. Au delà de ses tâches hôtelières, Norma apprend également à dissimuler les preuves et les corps des malheureuses victimes de Norman.

Une promesse employeur atypique

Deux phrases me viennent à l’esprit quand je repense à la série : « Vivons heureux, vivons cachés » et « Bienheureux les ignorants ». En une phrase, leur promesse employeur pourrait alors être :

Ignorez la vérité et vous serez heureux chez nous

Et effectivement, lorsque l’on sait tout ce que subit Norma, tout ce qu’elle tente de faire pour protéger sa progéniture adorée, on comprend immédiatement que moins on en sait, mieux on se porte. Pourtant, cet état d’esprit ne convient pas à Emma, unique employée de l’hôtel. Sa non-appartenance à la famille Bates ne l’empêche pas d’avoir le sentiment d’en faire partie, notamment à cause du comportement parfois protecteur et maternel de Norma envers elle.

Bien que tout soit caché sous le tapis (ou dans la série plutôt dans le lac), Emma comprend que des sujets sont dissimulés et elle ne le supporte pas. Elle veut savoir ! Il y a ainsi une dissonance entre les attentes de la jeune employée et ce qui lui est proposé au motel.

 

Un management étouffant pouvant ternir la marque employeur interne

norman-bates-motel-marque-employeur

Je vous le disais plus haut, une des valeurs fortes du Bates Motel est « protéger ». Valeur noble au départ, elle prend rapidement des proportions surdimensionnées. À un point tel que Norman développe une double personnalité prenant les traits de sa mère. Lorsque cette personnalité prend le pas, son comportement, son langage corporel, son timbre de voix et ses intonations miment ceux de sa mère. Le but de son double est de tout faire pour le préserver de policiers trop regardant, de femmes séduisantes, de lui-même et même de sa propre mère.

Cette omniprésence managériale est à rendre fou !

 

C’est sur ce dernier constat que s’achève cette analyse. Qu’en pensez-vous ? Quelle est votre perception de la marque employeur ?

Partagez-le nous en commentaire 😉

Vous avez manqué nos précédents articles de Marque Employeur en Série ? Pas de panique ! Retrouvez-les juste en dessous :
daenerys exemple de marque employeurlannister exemple de marque employeurbreaking bad exemple de marque employeur

 

 

Laisser un commentaire