Post-recrutement décalé de Troccauris

Le 10 novembre 2015, Troccauris, plateforme de troc en ligne, a fait appel à nous pour gamifier son processus de recrutement et ainsi dénicher son business développeur. Avec cet objectif et la culture de l’entreprise en tête, nous avions organisé une session de trocs solidaires le matin et une restitution de ce qu’ils ont appris sur le support de leur choix l’après-midi. Suite à ce recrutement original, deux candidates ont été recrutées, le nombre de candidatures a doublé et le nombre de visiteurs uniques quotidiens a, quant à lui, triplé. (Pour en savoir plus au sujet de ce recrutement décalé, n’hésitez pas à vous rendre sur notre site internet ou lire notre article). Trois mois après le recrutement décalé de Troccauris, nous avons voulu savoir comment l’intégration s’était passée ! Audrey Bouvier, co-fondatrice de Troccauris, et Claire, recrutée lors du recrutement décalé, partagent avec nous leurs impressions post-recrutement.

Audrey, peux-tu nous expliquer pourquoi, avec ton équipe, vous avez fait le choix de recruter de manière décalée ?

Audrey : Lors de nos différents recrutements, nous avons parfois été déçus et eu des difficultés pour tester les compétences et savoir-être des candidats. Par exemple, pour juger des connaissances d’un développeur, on peut leur faire passer des tests. En revanche, pour estimer le savoir-faire d’un commercial, cela se complique. C’est pourquoi, lorsqu’il était temps pour nous de recruter un business developpeur, avec des savoir-faire commercial et marketing, nous avons opté pour le recrutement décalé !

Claire, qu’as-tu pensé de cette journée de recrutement pour le moins atypique ?

Claire : J’ai beaucoup aimé cette journée ! Elle nous a permis d’avoir la vision de Troccauris, d’échanger avec les fondateurs et d’apprendre à les connaître. Au moment où on nous annonçait que notre entretien était en réalité une session de troc, j’étais mitigée. D’un côté, je me disais que cela allait être une expérience sympa et de l’autre, j’étais inquiète car je n’étais pas dans ma zone de confort. Toutefois, à la fin de la séance de trocs, j’étais contente et fière de moi car j’avais relevé le challenge ! Finalement, grâce à cette journée, j’ai beaucoup appris me permettant de faire un travail sur moi-même.

3 mois se sont écoulés depuis le recrutement décalé, Claire, tu as intégré Troccauris en Janvier. Comment cela se passe-t-il ?

Audrey : Claire est l’une des candidates que nous avons recrutées suite au recrutement décalé. Elle nous a rejoint en janvier et en juin, ce sera au tour d’Emma. Claire s’est très vite et très naturellement intégrée à l’équipe de Troccauris. Le recrutement décalé nous a permis d’apprendre  à la connaître. Nous n’avons pas eu besoin de forcer les choses. De plus, les compétences de Claire que nous avions repérées il y a 3 mois correspondent parfaitement à ce que nous recherchions et ce dont nous avions besoin.

Claire : Je me suis intégrée tout naturellement dans l’équipe car je savais à quoi m’attendre, l’ambiance de travail, la personnalité des fondateurs, etc. Je n’ai pas été déçue ! J’étais motivée après le recrutement décalé et aujourd’hui encore je le suis.

Merci Audrey et Claire pour cet échange et votre retour ! Nous souhaitons une bonne continuation à Troccauris ! Claire se joindra à moi pour la conférence « Recrutement décalé : comment y faire face ? » le mardi 05 avril 2016 à 14h30 au Forum Pôle Emploi Cadre de Grenoble dans les locaux de l’entreprise Inria. Si vous souhaitez entendre de vive voix son témoignage, n’hésitez pas et rejoignez-nous !

Laisser un commentaire