Quand recruter rime avec transpirer !

Ce mardi 16 mai, avait lieu une journée pour le moins atypique au sein de l’enceinte du Stade Salomon de Rouen.En effet ce stade de foot a troqué ses joueurs de foot contre des employeurs et des demandeurs d’emploi ! Mais pourquoi ?

C’est une initiative du CREPI, le Club Régional d’Entreprise Partenaire de l’Insertion sociale de Normandie. Cette journée baptisée « Sport et Emploi » avait pour objectif de réunir sur le terrain (et c’est le cas de le dire) des représentants d’entreprises fortement implantées sur le territoire normand et des demandeurs d’emploi afin de favoriser les rencontres et les échanges.

Recruter différemment

Brisons la glace autour d’un ballon

 

Cette journée a commencé par des ateliers et un match de foot sur le terrain d’honneur du Stade Salomon. De bon matin il n’était pas question de recruter mais bien de jouer au football. Quoi de mieux qu’une partie de football pour briser la glace et abattre les barrières entre les employeurs et leurs potentiels futurs collaborateurs !

 

Pour mieux recruter…

 

Le football comme de nombreux sports d’équipes, permet de mettre en avant des compétences des candidats transposables aux compétences nécessaires au sein des entreprises. Non seulement, les employeurs et les candidats ont pu passer un bon moment grâce au FCR (Football Club de Rouen) mais chacun a pu mettre à profit cet échange.

Vous me direz seuls les plus sportifs ont pu se mettre en avant lors de ce match, et moi je vous répondrai NON ! La stratégie du sport d’équipe se construit à travers chaque individu qui compose l’équipe, et nécessite une forte collaboration entre tous. Ainsi les candidats ont pu mettre en avant les compétences qui leurs sont propres et les recruteurs ont pu quant à eux découvrir d’un angle novateur les profils de leurs candidats.

 

Un recrutement aux allures de Job-dating !

 

Après une phase de découverte atypique des candidats, les employeurs et les candidats ont pu échanger lors d’un « Job-dating ». Les employeurs présents lors de cette journée étaient issus de nombreuses entreprises telles que : ONET propreté, Carrefour, Acticall, Armée de terre, Habitat 76, Adecco, Synergie, Randstad, O2, Stanhome Changing, Eiffage Construction, Phone Régie, Décathlon, CMA, Vallois Normandie, Samsic, Chambre des métiers et Agence Intérim Festou. Ainsi les candidats avaient l’embarras du choix quant à l’interlocuteur à choisir et la sensation de mise en concurrence était quasi inexistante.

Cette initiative a vu le jour grâce au partenariat de la ville de Rouen, du CCAS et FCR.

Laisser un commentaire