The Night King, un concept marque employeur particulier

game-of-thrones-marque-employeur-neojobs

« Encore un article sur Game of Thrones ??? » Navrée chères lectrices et chers lecteurs, toutefois, la saison 8 de Game of Thrones était diffusée récemment, et regardant la série, je n’ai pas pu m’en empêcher. Comme je vous le disais dans le tout premier article de Marque Employeur en Série, je retire rarement mes lunettes marque employeur. Je m’amuse donc régulièrement à imaginer et analyser le concept marque employeur des séries que je regarde. Pendant les épisodes 2 et 3 de Game of Thrones, l’image employeur agressive du Night King se conceptualisait dans mon esprit. Il fallait donc que je la couche sur papier.

Je vous rassure, aucun spoiler concernant la saison 8 ne sera présent dans cet article. En revanche, si vous venez tout juste de commencer la série ou pensez la commencer, je vous recommande d’arrêter votre lecture, mettre cet article dans vos favoris et le rouvrir une fois le visionnage de la série fait.

The Night King, un concept marque employeur : à la conquête du monde

Pour rappel, Game of Thrones, c’est l’histoire de 7 familles qui se battent pour prendre possession du Trône de Fer. Ce dernier confère la régence des 7 royaumes. Les principaux prétendants au trône sont : Daenerys Targaryen, les Lannister et les Stark. Seulement, un autre joueur veut tenter sa chance : le Night King.

Conquérant agressif, le Night King n’a qu’une idée en tête : évincer la concurrence. Sa vision est claire et pour la réaliser il va tout mettre en oeuvre : débaucher des talents chez ses concurrents, diffuser sa vision, … Redoutable adversaire sur le marché, qu’il soit commercial ou de l’emploi, les prétendants au trône doivent bien se préparer à cette invasion imminente.

game-of-thrones-marque-employeur-neojobs

Une vision omniprésente

Le Night King a été formé par une pépinière défendant la nature contre la destruction humaine. Cette formation lui a inculqué une soif de conquête, à un point tel qu’il se retourne contre ses mentors. Il s’émancipe et décide de monter sa propre entreprise dont l’objectif principal constitue sa vision :

Devenir le plus grand monopole des 7 royaumes

Une vision bien ambitieuse ! Et qui dit « vision ambitieuse » insinue une puissance de frappe importante. Pour cela, il est nécessaire d’avoir une équipe pouvant participer à l’atteinte de ce but. Le Night King va alors passer du temps à débaucher des talents chez ses concurrents. Peu importe la taille de la structure adversaire, sans état d’âme, il récupère les talents.

John Stark l’avait d’ailleurs bien compris en disant :

Le vrai ennemi n’attendra pas l’arrivée de la tempête. Il l’apportera avec lui.

Les 7 royaumes n’ont qu’à donc bien se tenir et à préparer une stratégie de fidélisation des talents efficaces s’ils ne veulent pas mettre la clé sous la porte.

Un management directif et glacial

Pour atteindre son but ultime, il mène ses troupes à la baguette. D’ailleurs, l’obéissance est l’une des valeurs principales de son entreprise : aucun écart n’est toléré. Chacun sait le rôle qu’il a joué et pour quel objectif. Au delà de cette obéissance sans faille, une deuxième valeur est expérimentée : l’action. Après les avoir « convaincus » de rejoindre son armée de talents, le Night King les implique immédiatement sur le terrain. Pas d’onboarding, pas de formation, rien de tout cela n’est prévu. Pour lui, la meilleure expérience collaborateur à offrir est le terrain.

Il règne alors une ambiance glaciale au sein de ce futur monopole. Aucun collaborateur ne se connait personnellement, aucun lien est créé. Finalement, leur seul point commun est l’atteinte du but de l’entreprise.

Sa promesse employeur

sign-got-marque -employeur-neojobs

En termes de marque employeur, ce visionnaire fou séduit des talents combatifs, conquis par ses idéaux. Toutefois, il attire également les talents des autres structures car ces derniers craignent de ne plus avoir d’emploi. En effet, sa force de frappe sur le marché étant très importante, les talents ne réfléchissent pas deux fois pour choisir entre rester dans une société menée à mourir ou rejoindre une société en forte croissance.

Ainsi, pour insister sur sa vision et attirer des collaborateurs battants, le Night King a formulé une promesse employeur bien ancrée dans les esprits du public et de ses concurrents :

Winter is coming

(ndlr : l’hiver arrive)

Ces quelques mots diffusent clairement les attentes de l’entreprise : conquérir le marché, par tous les moyens possibles, et dans une culture d’entreprise distante et froide.

Et vous, quelle est votre perception du concept marque employeur du Night King ?

Partagez-le nous en commentaire 😉

Vous avez manqué nos précédents articles de Marque Employeur en Série ? Pas de panique ! Retrouvez-les juste en dessous :
daenerys exemple de marque employeur lannister exemple de marque employeur breaking bad exemple de marque employeur   bates-motel affiche 

Laisser un commentaire