Uber mise sur le challenge pour recruter

Marquer les esprits des talents et les encourager à postuler dans son entreprise sont deux défis que les RH doivent relever. Certaines sociétés se plient à l’exercice avec facilité : Michel & Augustin, la Banque Populaire des Alpes, Troccauris, Uber, etc. Quand la formule fonctionne, les entreprises récidivent, et c’est notamment le cas de Michel & Augustin, qui a remis le couvert il y a deux semaines avec une vidéo présentant les 7 postes à pourvoir, et Uber, utilisant son application pour capter l’attention des candidats. Justement, Uber et son challenge, parlons-en !

Uber et son Hacker Challenge

Début mars 2016, Uber a fait un choix intéressant : intégrer une annonce de recrutement dans son application pour les développeurs ! Bien sûr, cette expérience candidat n’est pas inédite : l’armée australienne avait dissimulé son numéro de téléphone dans une série d’équation à résoudre, Ikea avait caché une offre d’emploi dans des notices, une autre entreprise dans un dossier « police » à télécharger, etc. Ce qui différencie Uber de ces quelques exemples de sourcing décalé est que l’annonce est présentée sous forme d’un challenge, composé de 3 petits jeux de 60 secondes chacun, proposés pendant la course. Si le passager décide de se prêter au jeu, relève les 3 mini-défis et obtient un bon score, une fenêtre de contact apparait offrant la possibilité de recevoir des informations sur les postes disponibles à Uber.

uber et son challenge

Pourquoi Uber a-t-il choisi les jeux pour attirer l’attention des talents ?

Tout comme ses confrères, Uber a décidé d’utiliser son application pour diffuser ses offres d’emplois auprès de ses utilisateurs. En faisant le choix de les partager avec ses utilisateurs, Uber sait qu’il cible des personnes ayant un intérêt pour son application. De plus, l’idée de faire de son annonce cachée un jeu est une excellente stratégie, puisque cela attire l’attention du passager, le challenge et surtout lui permet de s’amuser pendant son trajet. Qui n’a jamais eu l’impression de perdre son temps et de s’ennuyer dans les transports ?

Deux objectifs atteints par une telle action

Cette action est un sourcing décalé, car Uber ne passe pas par les voies classiques pour diffuser son offre d’emploi (joboards, réseaux sociaux, etc.), mais par sa propre application. Ce sourcing original atteint deux objectifs : attirer l’attention de candidats potentiels intéressés par son service et valoriser sa marque employeur. En effet, les personnes surprises par ce challenge vont le partager sur les réseaux sociaux, encourageant la viralité de l’information et donner à Uber une image positive et fun.

Que pensez-vous de cette action ? Avez-vous déjà réalisé un sourcing de ce type ? Non ? Si vous souhaitez franchir le pas, contactez-nous !

Laisser un commentaire