Un CV sans expérience pro, c’est possible ?

architect-calculating-design-2097-825x550Les vacances vont bientôt se terminer, il est désormais tant de se pencher sur la recherche d’un petit boulot à temps partiel, un stage de césure ou encore un CDI. Et qui dit recherche, dit CV ! Je sais, faire un CV c’est long et parfois souvent laborieux. Pourtant, c’est un document essentiel et vous ne pouvez pas l’occulter, même si vos expériences professionnelles sont pratiquement inexistantes.

Alors que faire ? Surtout, surtout, ne mentez pas ! Beaucoup d’étudiants rajoutent des expériences (bénévolat ou stage) qu’ils n’ont pas réalisé pour « faire bien ». Ne pensez pas que le recruteur est naïf, il détectera tout de suite votre tromperie !

Pas de panique ! Pour combler un CV « vide », mettez en avant les compétences acquises pendant vos études, petits boulots ou bénévolat. Par exemple, si, au cours de votre parcours académique, vous avez réalisé des travaux de groupe, mentionnez-le et faites ressortir ce que vous avez retenu. Également, les cours que vous suivez vous permettent d’acquérir de nouveaux savoir-faire, donc dites-le dans votre CV. Enfin, si vous êtes parti en voyage seul, n’hésitez pas à le dire. Cela mettra en avant notamment votre curiosité et votre débrouillardise.

Finalement, la carte que vous pouvez jouer est la mise en forme de votre CV. Vous pouvez ainsi démontrer votre créativité. Mais n’oubliez pas, un CV reflète vos compétences et votre personnalité. Alors, soignez-le et réfléchissez bien à ce que vous voulez valoriser. 

Laisser un commentaire