1 Tweet pour 1 job ? Le recrutement décalé d’Hello Bank!

Hello Bank! et son recrutement décalé : une opération qui surprend les habitués  du recrutement classique.

Dénicher un job grâce à un simple Tweet nous parait au mieux une aubaine, au pire une utopie. Et pourtant c’est le pari assez fou, qu’a fait Hello Bank!

twitter hello bank

Cette banque appartenant au groupe BNP Paribas est la première banque mobile européenne totalement digitale. Lancer une opération de cette envergure sur Twitter correspondait donc plutôt bien à son image. Ainsi de 9h30 à 17h30, le jeudi 18 juin 2015, les candidats pouvaient postuler directement depuis leur écran et espérer décrocher un entretien pour faire partie des 100 nouveaux conseillers de Lille ou Paris.

Mais tâchons de comprendre comment il est possible de dénicher le candidat rêvé sur Twitter.

Comment recruter sur Twitter ?

A l’image d’HelloBank!, les candidats devaient avoir un sens du service développé et être particulièrement intéressés par le digital. Les profils recherchés étaient des diplômés de Bac+2 à Bac +5, dynamiques, à l’aise à l’écrit comme à l’oral et ayant de 6 mois à 1 an d’expérience commerciale.

Pour participer, les candidats suivaient le fil Twitter de BNP Paribas, @bnpp_recrut,  et pouvaient cliquer sur le tweet de l’opération qui les dirigeait vers un site dédié à l’événement.

Mais la sélection ne s’arrêtait pas à cette première phase ! Il s’agissait alors de retweeter le visuel de l’opération à chacun de ses followers. A chaque palier de 5 retweets, un candidat était sélectionné et se voyait proposer un entretien, à condition que son profil corresponde aux critères du poste de conseiller Hello Bank! bien sûr.

twitter BNP

BNP Paribas s’engageait à proposer un entretien dans les 2 jours aux candidats retenus de quoi trouver le job de ses rêves en très peu de temps.

Un tel recrutement pour quels objectifs ?

Ce type de recrutement décalé s’impose de plus en plus dans certaines entreprises et l’on comprend mieux pourquoi ! Elles font d’une pierre deux coups : attirer les jeunes talents de la génération Y, c’est-à-dire des profils inédits ou des candidats jusque là inaccessibles et faire une belle opération de com’ qui lui permet de donner une image sympa et connectée, de développer sa marque employeur et d’échapper à la longue et fastidieuse opération de sélection des CV. Pour Hello Bank! cette opération de communication était aussi un beau moyen de toucher de futurs clients en s’adressant directement à son type de client cible : un client tourné vers le digital et sensible à ce genre d’opération. Une bonne façon de recruter tout en séduisant de nouveaux clients sans frais de publicité annexes.

Chères entreprises, recruter autrement pour dénicher des talents et développer votre marque employeur, ça vous tente ? Et vous chers étudiants, ne rêvez-vous pas d’être sélectionnés seulement grâce à un tweet ? Contactez-nous pour en savoir plus et laissez-nous votre avis en commentaire !

Auteur de l’article : Jean-Baptiste, créateur d’univers

2 Comments

  1. delorme dit :

    Et un petit bilan chiffré de l’opération ? Çà, ce serait innovant ! ;))

Laisser un commentaire