Démystification de la Marque Employeur

La marque employeur est un sujet tendance qui occupe de plus en plus l’esprit des entreprises. Pourquoi ? Qu’apporte-t-elle concrètement ? Doit-on en avoir une ? Autant de questions qui trottent dans la tête des professionnels des Ressources Humaines d’aujourd’hui.

Reprenons les bases : la marque employeur, qu’est-ce ?

Que vous le vouliez ou non, vous avez une marque employeur, elle est intrinsèquement liée à votre entreprise. Autrement dit, elle existe dès la création de votre entreprise. Une marque employeur correspond à l’ensemble des caractéristiques de l’image de marque d’une entreprise auprès de ses employés et futurs candidats pour les impliquer, les attirer, les recruter et les fidéliser.

Un cycle à entretenir

À neojobs, nous résumons la marque employeur, ou identité employeur, par le triptyque  suivant :

attirer-recruter-impliquer-01

Attirer

Comment vais-je attirer mes futurs talents ? Leur donner envie de rejoindre mon entreprise ? Que puis-je leur offrir comme environnement de travail, comme culture, comme valeurs, comme avantages ?

Recruter

Comment vais-je recruter mes futurs talents ? Quelle expérience candidat vais-je leur offrir ? Le recrutement, sas de mon entreprise, est-il cohérent avec l’image que je souhaite renvoyer ?

Impliquer

Quelle expérience collaborateur puis-je proposer ? Comment favoriser le bien-être de mes salariés ? Quels avantages puis-je leur offrir ? Comment leur donner envie de s’impliquer ?

Autrement dit, l’identité employeur a deux facettes : interne et externe, et prend en compte tant l’image diffusée par la société que les actions mises en place en son sein. Concrètement, elle se découpe en trois aspects :

  • offre RH : ce sont ses valeurs et sa culture d’entreprise, les possibilités d’évolution ou les opportunités de mutation qu’elle propose, ses pratiques managériales, etc.
  • image de l’entreprise à l’interne : c’est la communication interne et la perception que les employés ont de l’entreprise
  • image de l’entreprise à l’externe : c’est la manière dont l’entreprise est perçue par les parties prenantes (partenaires, futurs candidats, grand public).

Trois piliers à ne pas négliger

Une marque employeur bien définie est efficace lorsqu’elle suit trois règles clés :

  • Lisible, elle sera : l’identité employeur doit être clairement définie et compréhensible pour attirer les talents qui sont en adéquation avec celle-ci et pour permettre aux collaborateurs de s’épanouir dans leur environnement travail. Imaginez que votre entreprise ait comme valeur forte la défense des animaux, il est alors peu probable que vous recrutiez des personnes portant un manteau de fourrure. Toutefois, si cette valeur n’est pas clairement exprimée, vous risquez de recevoir des candidatures qui ne sont pas en adéquation avec votre état d’esprit.
  • Visible, elle deviendra : n’oubliez pas, la marque employeur comprend une importante facette de communication. Donc, comme toute bonne communication, elle doit être vue !
  • Mémorable, elle devra être : afin que l’on s’en souvienne, elle doit marquer les esprits.

Ses origines : Phénomène nouveau ou nouveau concept ?

Originaire des États-Unis, datant de 1990 et mis en exergue par Simon Barrow et Tim Ambler, il faudra attendre 8 ans pour que le concept franchisse nos frontières et soit formalisé par Didier Pitelet. L’avénement d’internet et des médias sociaux dans les années 2000, leur facilité de donner accès à l’information et la liberté de prise de parole ont rafraichi l’intérêt des sociétés pour la marque employeur.

Cela est sans compter, bien sûr, sur l’engouement des talents pour ces petites structures nommées « start-up ». Ces jeunes pousses attirent et font rêver simplement par leur taille, l’impact du travail de chaque collaborateurs sur la petite société, la proximité, la prise de responsabilités, l’approche plus humaine, etc. Tous ces aspects créent une compétitivité sur le marché de l’emploi forçant à nouveau les plus grandes structures à travailler leur image pour séduire les candidats et fidéliser leurs collaborateurs.

Vous l’aurez donc compris, la marque employeur n’est pas un nouveau concept, mais bien un sujet qui a repris de l’ampleur avec toutes les nouvelles technologiques, la concurrence employeur accrue et l’intérêt des talents pour les plus petites structures.

Comment retravailler sa marque employeur ? Qui la détient ? Et encore d’autres questions auxquelles nous répondront dans le prochain article !

Laisser un commentaire