La triforce marque employeur

connection-3-facettes-marque-employeur

La marque employeur est un vaste sujet. Si vaste, que de nombreuses entreprises proposent leur offre comme solution miracle aux maux de la marque employeur. Or, cela n’est pas forcément le cas… du moins pour votre entreprise ! Que faire alors pour choisir la ou les solutions réellement adaptées à vos enjeux et surtout à l’ADN de votre entreprise ? Comment définir le positionnement marque employeur de ces solutions ?

Pour vous, nous nous sommes posés la question. Attention, cet article est un peu technique, alors prenez le temps pour le lire 😉


Positionner vos solutions marque employeur

Petit point de rappel sur la marque employeur

Rappelez-vous, la marque employeur possède trois facettes :

  • Le sens, ce qui est défini et voulu par le comité de direction
  • L’interne, ce qui est vécu par les collaborateurs
  • L’externe, ce qui est perçu par les parties prenantes

Elles sont intrinsèquement liées et interdépendantes. En effet, le sens insufflé par le comité de direction affecte les actions mises en place. De facto, cela aura un impact sur le vécu et le ressenti de vos collaborateurs et se reflètera à l’extérieur. Ainsi, en favorisant une facette par rapport aux deux autres, vous aurez par ricochet l’une d’elles qui en subit les conséquences.

Une fois, ces notions en tête, la première question à vous poser est : à quels enjeux cette solution répond-elle ? Où se positionne-t-elle par rapport à l’externe, l’interne et le sens ?

Pour vous aider, notre partenaire Niaouli a créé un outil de positionnement reprenant les 3 facettes de la marque employeur. Nous vous le présentons en exclusivité.

Les 3 questions à se poser avant d’utiliser cet outil

Tant de possibilités et si peu d’outils pour vous aider dans votre prise de décision ! Pas de panique, nous avons ce qu’il vous faut ! L’outil conçu par Niaouli vous donne un petit coup de pouce pour prendre de la hauteur sur la solution que vous envisagez. Pour cela, vous devrez vous poser en amont trois questions :

  • Quel est le sens donné par la direction ?
  • Comment est définie ma marque employeur interne ? Pour vous assister, nous avons créé un outil d’autodiagnostic, disponible juste ici.
  • Comment mon entreprise est-elle perçue à l’externe ?

Une fois que vous avez répondu à ces trois questions, vous pouvez reprendre l’outil d’évalution et ainsi identifier à quel aspect de votre marque employeur la solution envisagée répond.

Le visuel des possibles de la marque employeur

L’outil de diagnostic se présente sous la forme de trois triangles réunis : le vécu (en bleu), la perception (en jaune) et le sens (en vert). Combinés, ils illustrent la marque employeur. Vous devrez, de manière arbitraire, placer l’idée que vous avez en tête :

  • Si vous la placez à l’une des extrémités, cela signifie qu’elle répond à deux des trois facettes.
  • Si vous la positionnez dans l’un des triangles, plus sa position est éloignée de la frontière avec les deux autres, plus la solution n’adresse qu’un aspect de la marque employeur. A l’inverse, plus vous vous approchez de la frontière, plus votre solution s’adresse à plusieurs facettes de la marque employeur.
  • Une synergie absolue n’est vraie qu’au centre des trois triangles.

 

Deux exemples pour illustrer le positionnement d’une solution par rapport à vos enjeux marque employeur

Exemple 1 : Croissance, concurrence et attractivité

Prenons un exemple. Vous êtes une société dont la culture d’entreprise est fortement emprunte de rigueur et de sérieux. Vous connaissez une forte croissance et avez besoin de recruter de nouveaux collaborateurs. Seulement, la concurrence est rude pour trouver les talents.

C’est pourquoi, vous réfléchissez à transformer une partie de votre processus de recrutement en escape game. Seulement voilà, cela ne correspond en aucun cas à l’interne – sérieux et rigueur – et à la direction donnée – forte croissance.

Dans cette situation, la solution d’escape game sera placée à l’extrémité du triangle. En effet, cet état d’esprit de « jeu » n’est pas ressenti ni expérimenté par vos collaborateurs. S’ajoute à cela le fait que, bien qu’en adéquation avec la croissance voulue par la direction, l’escape game n’est pas aligné avec le sens qu’elle a donné.

 

Exemple 2 : Harmonie sens-perception-vécu

Reprenons l’exemple de l’escape game, mais cette fois-ci vous faites partie d’une entreprise – toujours en forte croissance et donc ayant besoin de recruter – ayant pour ADN le jeu. A midi, vos collaborateurs jouent à des jeux de société et l’ambiance est très détendue. D’autre part, le sens donné par votre direction est la philosophie suffisante : une entreprise heureuse est une entreprise efficace et au petit soin pour ses clients.

De ce fait, organiser un escape game pour recruter les futurs talents serait en total adéquation avec le vécu, la perception et le sens. Le vécu car cela serait cohérent avec les pratiques internes de l’entreprise. La perception car cela véhiculerait la bonne image de la société. Le sens car cela reflèterait l’objectif fixé par la direction.

Maintenant que vous êtes parvenu(e) à placer votre solution sur le prisme et que cela a confirmé votre volonté de l’acheter, n’hésitez pas à (re)faire un tour sur notre article vous permettant de vous poser les bonnes questions pour cadrer votre projet marque employeur.

 

Et sinon, que pensez-vous de ce prisme ? Partagez avec nous les prises de décisions que vous avez pu faire grâce à lui !

Laisser un commentaire