Rédigez l’annonce d’emploi parfaite en 2020

annonce-d-emploi-parfaite-elodie-fevre-charton

annonce-d-emploi-parfaite-elodie-fevre-charton

En quelques années, je parie que vous avez changé votre manière d’écrire et d’aborder l’annonce d’emploi sur votre site Carrière. N’est-ce pas ? Je ne suis pas devin, mais je sais que la guerre des Talents est passée par là ainsi que la pénurie de main d’oeuvre. Quand je parle de Talents, je parle de compétences rares ou peu disponibles, pas nécessairement de cadre sup 😉 Tout collaborateur clé : un ingénieur IT, un agent logistique, un boucher, un commercial, un ouvrier IAA, un comptable, un auditeur, un manager en salle…

Le rapport de force a changé. Vous avez donc désormais besoin d’une annonce d’emploi qui ne soit pas perdue sur la 6ème page de google et d’un contenu attractif pour le candidat. Voilà quelques clés pour commencer à rédiger l’annonce parfaite en 2020 !

Une véritable Offre marketing

N’ayez pas peur d’être clivant ! Votre annonce ne peut ne doit pas plaire à tout le monde. Ainsi ne cherchez pas à attirer un maximum de candidats, cherchez à attirer les meilleurs pour votre entreprise. C’est le propre du marketing du recrutement. Vous pouvez même dire ce que vous ne cherchez pas :

« Nous ne cherchons pas un manager autoritariste mais plutôt quelqu’un de charismatique capable de fédérer et de donner du sens… »

En outre, écrivez-vous à la 2ème personne du singulier ou avec le « vous » de politesse ? Non ? Utilisez-vous des phrases interrogatives pour faire réagir votre candidat lecteur ? Non plus ? Quel dommage ! Adoptez dès maintenant le style conversationnel et vous verrez que votre écriture sera plus interactive. Elle invite le lecteur à être actif en répondant consciemment ou non à vos questions.

Une annonce d’emploi Google friendly

Extrêmement important : interdisez-vous de copier-coller une offre ou toute une partie, par exemple, en allant dupliquer la définition du poste sur APEC… Cette pratique s’appelle du « Duplicate content ». Elle est très pénalisée par le moteur de recherche multicolore… L’intention ici de Google est de valoriser le contenu unique et original au profit des internautes. C’est donc un mal pour un bien. Vous n’avez pas le temps pour rédiger chaque offre différemment ou de paraphraser a minima ? Seulement c’est ca-pi-tal !

En outre, vous êtes un brin geek ? Penchez-vous sur le code html de votre offre d’emploi. C’est intéressant d’aller voir sur quel(s) champs de votre ATS, la balise <h1> a été positionnée. Cette balise est primordiale pour le référencement de votre offre. Soyez donc spécifique dans le descriptif en y incluant un prérequis important : compétence, outil, langue…

  • « Commercial bilingue expérimenté » plutôt qu’un commercial
  • « Cariste CACES 1.3.5 » plutôt qu’un cariste
  • « Technicien de laboratoire biométrologie » plutôt qu’un technicien
  • « Assistant commercial SAP » plutôt qu’un assistant

Voilà les bases de l’optimisation SEO (Search Engine Optimization) d’une annonce sont celles-ci.

Une annonce d’emploi « augmentée »

Selon votre ATS, vous avez la possibilité « d’augmenter » ou d’enrichir plus ou moins votre annonce. Comment ? Simplement en y ajoutant des liens hypertextes, une map de géolocalisation (voir Mazars recrute), de la photo, un GIF animé, de la vidéo peut-être même !

annonce-d-emploi-elodie-fevre-charton-conseils

Geolocalisation-emploi

Très simplement, pourquoi ne pas insérer un verbatim écrit ? Demandez au manager de votre future recrue d’écrire 2 phrases à destination du candidat par exemple !

« Bonjour, je suis Erine Marand, votre future manager ! Dans mon équipe, nous travaillons en confiance, parfois dans le speed, mais toujours dans la bonne humeur. Nous avons des rituels sympas d’équipe que je vous ferai découvrir moi-même dès votre arrivée 😉 Au plaisir. »

Vous pouvez aussi indiquer le parcours de recrutement : entretien téléphonique de X minutes avec Marie, notre RH, 1er entretien au siège à Lyon avec xxx notre xxx… Cela permet au candidat de se projeter à l’étape d’après. C’est capital.

Laisser un commentaire