Une question en entretien pour juger de votre prise de recul

Véritable challenge ou complète ineptie, quoiqu’il en soit les recruteurs savent poser des questions bien étranges en entretien pour chercher à comprendre qui vous êtes. L’objectif, bien sûr, n’est pas de vous soutirer une réponse juste, puisque la plupart du temps, il n’y a pas de bonne ou mauvaise réponse. Il est de vous déstabiliser et voir votre manière de gérer une situation inattendue. Vicieux, je sais. Mais soyons honnêtes, en entretien, vous faîtes de votre mieux pour dissimuler vos défauts et points faibles de peur de ne pas obtenir le poste. Les recruteurs doivent donc faire preuve de créativité pour vous faire tomber le masque. Après ce petit laïus, je vous propose de découvrir la question traitée.

La question pour juger votre prise de recul en entretien

Si vous deviez donner un titre à un livre sur votre vie, lequel serait-il ? book-neojobs

Ce qui se cache derrière une telle question

Je vous ai donné un petit indice sur la raison cachée d’une telle question, elle est bien sûr pour voir votre capacité à prendre du recul sur votre vie, de votre naissance jusqu’au moment du fameux entretien. Ne tombez pas dans le piège de donner un titre trop « bling bling » comme « comment j’ai réussi ma vie en 10 leçons ». Effectivement, il est important de se démarquer, mais il faut le faire de manière plus subtile, plus humble. Si vous vous vantez ou tentez de trop vous mettre en avant, vous risquez de passer pour une personne arrogante et imbue d’elle-même. Outre le choix du titre, ce qui est intéressant avec cette question, c’est la justification que vous donnez. En argumentant votre choix, vous présentez au recruteur des portes qu’il peut choisir d’ouvrir ou non.

Un peu de contexte

Rappelez-vous, avant de donner la moindre réponse, il faut prendre plusieurs éléments en compte :

  • Quel est le domaine d’activités de l’entreprise pour laquelle je postule ? Est-ce du conseil ? de l’industrie ?
  • Quelle est la taille de l’entreprise ? start-up ? PME ?
  • Quelle est la culture d’entreprise ?
  • L’ambiance est-elle stricte ou décontractée ?

Ces différents points vous permettront de construire une réponse adaptée.

Deux petits exemples

  1. Si vous postulez pour un cabinet de conseil, il va falloir que vous cerniez un peu plus le contexte en posant des questions : est-ce pour une autobiographie ou une fiction ? à quel public, le livre est-il destiné ? En fonction des réponses apportées par le recruteur, vous pouvez formuler un titre adapté aux attentes du cabinet de conseils.
  2. Si vous postulez pour une entreprise en croissance, il faut que vous démontriez votre capacité à saisir des opportunités. Par exemple, si j’avais postulé à la fin de mes études, j’aurais répondu : Une aventure inattendue. Ce titre démontre que ma vie a été un enchainement de décisions qui m’a menée de mon petite île natale au Canada, puis en France. Bien sûr, il faut étayer votre argument, mais là, je ne vais pas vous raconter ma vie. 😉

Si vous appréciez la lecture, sachez que d’autres questions WTF ont été traitées ! Il vous suffit de cliquer sur l’une de ces images. Bien sûr, comme toujours, vous pouvez nous donner vos impressions ou partager une question étrange à laquelle vous avez été confronté en commentaire, et partager cet article avec vos proches.

un-pingouin-entre-ds-la-piecemastercardforest-animal-wilderness-fox-large

coffee-cup-mug-desk-largecar-superhero-symbol-batman-largequestion priorité entretienSource : the retail doctor's blog

cocotte en papierplane-neojobs

time square

373px-Bust_Napoleon_I_of_France

 

 

Laisser un commentaire