Un recrutement décalé signé Michel et Augustin qui plait à la nouvelle génération

Il y a quelques semaines, vous avez dû entendre parler d’un recrutement décalé, celui de Michel et Augustin.

Comment ?? Ce n’est pas le cas ! Fifrelin ! [ndlr : l’équipe de neojobs s’excuse pour les termes datant un peu utilisés par Margaux]. Pour rattraper le train, regardez la vidéo ci-dessous.

Pourquoi suis-je en train de vous parler de cela ? Parce que ce recrutement est tout ce qu’il y a de plus décalé et ce décalage attire beaucoup la nouvelle génération.

Zoom sur une entreprise qui fait parler d’elle et attire

recrutement décalé michel et augustin neojobs

Source : Michel et Augustin, une entreprise drôlement déjantée

Au début, il y avait Michel et Augustin qui concoctaient leurs premiers produits dans la cuisine d’Augustin (et oui, toutes les start-ups n’ont pas débuté dans un garage !).  Après quelques années, la jeune boîte a bien évolué pour se transformer en une belle PME rachetée en 2013 par la famille Pinault. La particularité de la marque est d’emballer des produits alimentaires de qualité dans des emballages complètement décalés. Ah si si, décalés, lisez les ingrédients ou tout autre texte et vous comprendrez. Vous passez avec ces produits un bon moment, surtout pour les papilles 😛

Bref. Cet article n’est pas là pour faire l’apologie des produits, mais bien de l’entreprise et l’environnement de travail qu’elle a créé. Parce que oui, malgré son rachat, Michel et Augustin est parvenu à conserver son ambiance start-up, conviviale et complètement déjantée. Vous pensez que j’exagère pour le côté déjanté ? Regardez la vidéo et jugez par vous-même !

Pourquoi la marque attire-t-elle les jeunes talents ?

Génération Y, Z et tout le reste, rapide rappel

Les jeunes talents d’aujourd’hui (désolée, ici j’entends seulement les jeunes nés après 1978), font partie de la génération Y, Z et puis celle sans nom qui suit, autrement dit, des nouvelles générations. Ce qu’ils recherchent ce sont des environnements de travail épanouissants, dynamiques, flexibles, favorisant l’équilibre entre vies pro et perso. Et surtout, ils cherchent une entreprise qui valorise leur travail et qui les stimule. Faites un petit tour sur cet article pour en savoir plus. Il est donc important de travailler sur votre marque employeur pour les attirer dans vos filets, et quoi de mieux pour cela que le sas de votre entreprise, autrement dit, au moment du recrutement. Imaginez un recrutement qui casse les codes, un recrutement décalé pour séduire les jeunes talents. Un exemple présenté depuis le début, Michel et Augustin.

Et à Michel et Augustin ça donne quoi ?

Pour mieux comprendre l’univers de la boîte, je vous recommande fortement d’aller dans leurs locaux, a.k.a. la Bananeraie (journée portes ouvertes chaque premier jeudi du mois de 19h à 20h30 à Paris). J’avoue, je ne suis pas encore allée les voir, mais dès que je monte à Paris, j’irai faire un tour, promis. Quoiqu’il en soit, vous pouvez avoir un bon aperçu de leur façon de fonctionner avec leur site internet, tout aussi décalé que leurs emballages. Les missions, qu’ils ont acceptées, c’est d’être les experts du goûts, avoir des ingrédients de grande qualité et surtout faire sourire la planète. Je vais vous donner des exemples tout bête qui font sourire : la chasse aux idées avec un filet à papillon ou encore l’annonce d’un nouveau trublion.

À la chasse aux idées

À la chasse aux idées

Quand on annonce l'arrivée d'un trublion

Quand on annonce l’arrivée d’un trublion

 

 

 

 

 

 

 

Avec ça, dîtes moi franchement, aimeriez-vous y travailler ? Une ambiance dynamique, de la bonne humeur, la gestion de projet de A à Z, tous les ingrédients sont là pour plaire (normalement), et c’est cette recette que la nouvelle génération recherche.

Quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un qui cherche un stage/job

L’initiative de la « super DRH et héroïne de la vidéo », Anne-Claire, d’aller à la pêche aux candidats dans le métro parisien en a surpris plus d’un ! Même les passagers de la rame avaient du mal à y croire. Et pourtant, c’est vrai ! Ce que j’aime particulièrement avec ce recrutement décalé (et je pense que vous serez d’accord avec moi), c’est qu’un lien humain a été créé ici, exit le sourcing [ndlr : recherche] de candidats via le net et bonjour chaleur humaine ! Un recrutement décalé, comme on les aime, qui casse le côté sérieux d’un recrutement, et qui donc donne envie.

Comme j’étais dans le train lorsque j’ai rédigé cet article, et à force de vous parler de l’entreprise, et l’appréciant de plus en plus au fur et à mesure de la rédaction, j’ai passé mes heures dans le train avec des produits Michel et Augustin. Belle preuve d’un marketing réussi, non ?

petitscarres_caramel_hovercitronnades_framboisepetitscarres_caramel_hover

 

 

 

 

 

Si vous êtes d’accord avec moi, mettez-le en commentaire, et puis même si vous ne l’êtes pas, hein, dîtes-le. On accepte votre point de vue 😉

Laisser un commentaire